Identification des matériaux organiques

L'étude des matériaux organiques permet d'identifier les différentes espèces végétales et animales, mais également les composés organiques naturels ou synthétiques employés dans la réalisation d'objets d'art. 


Les méthodes et matériaux

En fonction des matériaux étudiés, diverses méthodes d'analyse sont à notre disposition :

- L'imagerie en microscopie optique et électronique permet par exemple d'identifier les fibres végétales (coton, lin, chanvre, etc.), les peaux animales (cuirs), les organismes minéralisés (coquilles, coraux, etc.). 

- Les liants et colles employés dans la peinture peuvent être caractérisés par différentes méthodes avec divers degrés de précision :
      Les 
tests spécifiques de coloration permettent de distinguer la nature protéinique et lipidique des liants.
      La spectroscopie infrarouge à transformée de Fourierplus précise, permet de différencier l'utilisation d'une huile, d’œuf, de caséine, etc.
      La chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse permet dans la plupart des cas l'identification précise d'un composé organique (huile de lin, huile d’œillette, colle de lapin, colle de poisson, colorant organique, etc).

- La spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier et la chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse permettent également de caractériser d'autres produits comme les vernis, les laques, les résines, les plastifiants, etc. 

- La spectroscopie Raman permet d'identifier la plupart des pigments organiques utilisés dans la peinture et les teintures.

Études de cas
Étude d'une mosaïque de plumes - Mexique
Alliages cuivreux
Voir détail
Argent
Voir détail
Datation
Voir détail
Materiaux organique
Voir détail
Actualités
Découvrir
Peinture
Voir détail
Pierre
Voir détail
Verre
Voir détail
LABORATOIRE MSMAP
Analyse des objets d'art et archéologiques