Techniques d'imagerie

Procédé :

Observation de surface de prélèvement à des grossissements de x50 à x1000. Éclairage en réflexion, en fond clair ou en lumière polarisée.

Applications :

Observation de surface ou en coupe de peintures, métaux, pierre, fibres, etc.
Permet de repérer les stratigraphies, structures métalliques et organiques, porosités, altérations, etc.
Procédé :

Sous un faisceau d'électrons, les atomes composant la matière émettent à leurs tours des électrons, secondaires ou rétro-diffusés, qui lorsqu’ils sont captés, permettent l'observation topographique ou en contrastes chimiques de la surface de l'échantillon, avec un grossissement pouvant aller jusqu'à x50000.

Applications :

Observation de surface ou en coupe à très fort grossissement. Permet d’étudier la morphologie des phases, des particules microscopiques, les faciès d’altération, etc. Donne des informations sur les hétérogénéités de composition des prélèvements.
Procédé :

Cette technique consiste à faire passer un faisceau de Rayons X à travers un objet et de récolter les rayons transmis à l’aide d’un capteur CCD sensible aux rayons X. Ce capteur permet d’obtenir une image en noir et blanc dont les contrastes varient en fonction de la densité et l’épaisseur des matériaux.

Applications :

En peinture: détection de repeints, de repentirs et d’interventions postérieures. Vérification de l’état de conservation du support (altération, fissures, déchirures, etc.). En sculpture(pierre, métal et bois) : vérification de l’homogénéité du matériau. Détection de rajouts ultérieurs, de réparations, etc.
Procédé :

Les vernis et la plupart des pigments sont transparents aux rayonnements du proche infra-rouge. Le graphite,quant à lui, ne l’est pas, ainsi que certains pigments. Il est possible alors de prendre des photographies du tableau à l’aide d’une caméra infrarouge ne captant uniquement que les éléments réfléchissant dans cette gamme spectrale, laissant apparaitre des informations invisibles à l’œil nu.

Applications :

Exploration des couches sous-jacentes : dessins préparatoires, inscriptions,etc.
Procédé :

Cette technique consiste à éclairer la surface d’une œuvre à l’aide d’une source lumineuse émettant un rayonnement Ultra-Violet (lampe de Wood) et d’observer la fluorescence des matériaux sous ce rayonnement.

Applications :

Met en évidence la présence de repeints sur un vernis ou une zone revernie récemment par exemple.
Alliages cuivreux
Voir détail
Argent
Voir détail
Datation
Voir détail
Materiaux organique
Voir détail
Actualités
Découvrir
Peinture
Voir détail
Pierre
Voir détail
Verre
Voir détail
LABORATOIRE MSMAP
Analyse des objets d'art et archéologiques